Alliance Dawn of Kings  Index du Forum
Alliance Dawn of Kings  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Codex Cuauhtèque

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alliance Dawn of Kings Index du Forum -> NK -> clan d'acatic -> Bienvenue
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Flily
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 173
Localisation: Ici
Féminin 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 16 Fév - 09:11 (2010)    Sujet du message: Codex Cuauhtèque Répondre en citant

Moi, Vanille Tlatoani de Cuauhtochco , en ce jour fait connaître et entendre à tout le peuple de la Province le Codex Cuauhtèque qui à ce jour prend effet et remplace les anciennes lois.

Ce Codex Cuauhtèque est le résultat de nos origines et de nos traditions suivantes :
Citation:


Citation:
Citation:

Une vieille femme cuauhtèque, assise au pied du Grand Temple, racontait aux enfants l'histoire du peuple Aztèque :

- Il y a bien des lunes, mes enfants, que nous, peuple Aztèque, avons suivi notre Dieu le grand Huilzilopochtli.

Nous sommes partis d'une terre appelée Aztlan dont nous ignorons aujourd'hui où elle se trouve.

Un jour le grand Prêtre d'Aztlan, Iluitziton, étant sous un arbre, entendit le chant d'un oiseau qui répétait sans cesse: Tihiiii qui veut dire dans notre langue : Partons.

Il prit à témoin un autre Prêtre du cri qu'il venait d'entendre et ils persuadèrent la tribu que l'oiseau était le porte-parole du Dieu lequel leur ordonnait de se mettre en marche vers le sud.

Notre peuple marcha longtemps.

Certains s'établirent avec les tribus locales, d'autres pourchassés continuèrent leur route.

Un jour, dans le campement, deux coffrets apparurent.

L'un contenait une pierre précieuse, l'autre deux morceaux de bois sec.

Certains choisirent la pierre...

Les autres préfèrèrent le bois dont le prêtre en les frottant l'un contre l'autre donna le feu.

C'est à partir de là, que certains de nos frères suivirent une autre direction bien que nous continuions à marcher ensemble.

Notre Dieu s'adressa à nos prêtres et leur demanda de le mettre dans un tabernacle et de le porter puis il leur dit :

"Je vous conduirai là où vous devez aller. Je vous apparaîtrai comme un aigle blanc et où que vous alliez vous chanterez. Vous n'irez que là où vous me verrez et, lorsque vous serez arrivés dans un endroit où il me semblera bon que vous demeuriez, je descendrai du ciel et vous me verrez à terre. Vous édifierez mon temple, mon lit d'herbes en cet endroit où je serai venu pour me reposer, prêt à repartir et à m'envoler".

Nos ancêtres ont marché longtemps, très longtemps avant d'arriver sur notre terre d'aujourd'hui mes enfants, mais aujourd'hui notre Province Cuauhtochco est terre aztèque et le restera à jamais.


Un des enfants prit la parole :

- Comment est né notre Dieu ô vieille femme?

La vieille femme sourit et répondit :

- Il est dit que notre grande déesse Coatlicue, Déesse de la Terre et de la fertilité, aurait ramassé des plumes sur le chemin et les aurait mises sous son corsage. Elle tomba enceinte. Sa fille Coyolxauhqui et ses frères les Centzon Huilznaua quand ils virent leur Mère portant un enfant dont ils ignoraient la paternité, décidèrent de la tuer. C'est alors que Huilzilopochtli vint au monde armé, tua sa soeur et ses 400 frères et soeurs. Il découpa la tête de Coyolxahqui et la lança dans le ciel où elle se transforma en la Lune, ses frères et soeurs devirent les Etoiles du Sud.

- Mais pourquoi ont-ils voulu tuer leur Mère? dit un des enfants.

- Pourquoi, répondit la vieille femme en leur souriant, car ils estimaient que leur mère était indigne portant un enfant dont on ignorait la paternité et aujourd'hui encore nous peuple Aztèque ne pouvons supporter la venue d'un enfant dont le père est étranger. La femme aztèque qui s'accouple avec un homme autre qu'aztèque est condamnée au sacrifice. Il est dit dans nos lois que tout homme n'étant pas aztèque, n'a aucun droit sur notre peuple. Il ne peut prétendre à un poste au sein de nos clans ni au sein de notre Province. S'il aime notre terre, il devra prendre notre religion, montrer qu'il veut devenir des nôtres, qu'il prouve qu'il aide le clan ou la province, qu'il ne trahisse pas.

- Mais si je tombe amoureux d'une femme non aztèque?

- Si elle t'aime, il faudra qu'elle renonce à jamais à son appartenance à un autre peuple. Elle devra renier ses anciennes croyances et adopter les nôtres.

- Parle-nous de nos Armées vieille femme?

- Alors que nous venions d'arriver sur notre nouvelle terre guidés par notre Dieu, nous avons commercé avec les autres tribus barbares afin d'ériger comme nous l'avions promis à notre Dieu Huilzilopochtli, le plus grand temple et la plus grande ville, mais il nous fallait des pierres et autres matériaux.

Pour ce faire nous échangions nos récoltes. Mais ces barbares nous envièrent à la vue de notre Ville et commencèrent à nous piller, massacrants au passage nos frères et soeurs.

Il y eu aussi des années de famines car les dieux n'étaient pas contents et envoyaient sur terre des catastrophes faisant comprendre à nos Grands Prêtres leurs déceptions.

Aussi notre Empereur Moctezuma 1er, frère de Huilzilopochtli, eut l'idée de créer les Guerres Fleuries avec nos guerriers Jaguars, Aigles et Flèche.

Il y avait aussi les Cuachicqueh, un jour peut être les verrez-vous les enfants. Ce sont les plus prestigieux de nos guerriers, on les reconnaît à leurs peintures sur le visage, un coté bleu et l'autre soit rouge ou jaune. Leurs chefs ont le crâne rasé, seule une longue tresse tombe sur l'oreille gauche. Tous ces guerriers avaient pour mission de capturer les barbares en les attrapant par les cheveux, car ils ne devaient les tuer mais les ramener au Grand Temple afin de servir aux sacrifices et honorer ainsi notre Grand Dieu et les autres.

Les enfants remercièrent la vieille femme et partirent jouant aux guerriers courant après leurs compagnes de jeu.




Citation:
Citation:
Un voyageur marchand parcourait sa terre afin d'y vendre ses marchandises. Lui qui pensait aller se restaurer dans une taverne, parler à quelques gens, boire, rire ensemble et s'y reposer quelques jours, fut déçu à son arrivée. Le clan était désert, pas âmes qui vivent, peut être les animaux sauvages... la nuit...

Il regarda, parcourut le clan. Tout n'était que ruine et pourtant, vu l'ampleur de celui-ci, il dut être grandiose à son époque. Il s'approchait de ce qui devait être le marché et imaginait le brouhaha qui devait se tenir-là chaque jour. Les voix des marchands se mêlant aux voix des acheteurs. Mais que c'était-il passé? Qu'était-il arrivé?

Le voyageur se dirigea vers le Temple grandiose qui était envahi par la végétation. Il regarda la splendeur de la pyramide qui se dressait devant lui. Alors qu'il s'apprêtait à gravir les marches, dans un premier temps, il crut entendre une voix, faible certes, mais une voix. Il se dit que peut-être les Dieux lui parlaient et ne comprenait pas ce qu'ils lui disaient. Mais la voix se fit réentendre, une voix faible comme lointaine.

Que viens-tu chercher ici mon fils?

Il se retourna et vit un vieil homme qui venait à lui.

- Bonjour frère, tu es le seul ici? Est-ce ton clan? Que lui est-il arrivé? Es-tu le gardien du temple?

Le vieil homme sourit, laissant apparaître le reste de ses dents.

- Oui je suis le gardien du temple, je suis très âgé, le regardant d'un oeil malicieux, lui dit :

- Tu es jeune mon fils, je vais bientôt rejoindre notre Dieu, tu pourrais prendre ma place aujourd'hui.

Le voyageur fit quelques pas en arrière et le vieil homme se mit à rire et d'une voix chevrotante continua :

- Non non mon fils, je t'embête pas! N'aie crainte! Je vais répondre à tes questions, mais viens, allons dans ma hutte, il fait trop chaud et je ne peux rester si longtemps au soleil.

Le voyageur aida le vieil homme, le mit sur son lama et tous deux allèrent à la hutte. Là, le vieil homme s'installa dans son hamac et commença le récit :

- Il y a bien des Lunes mon fils, je n'étais encore qu'un jeune guerrier, notre Clan était opulent. La vie ici était tranquille. Nous avions de tout. Le marché regorgeait de victuailles, de toutes marchandises.

Le vieil homme soupira,

Puis vint un jour un frère qui au départ, paraissait gentil, mais au fil du temps, voyant les richesses de notre clan, il se mit à racheter toutes les denrées hoooo au départ par petit peu, car il n'était point bien riche, mais en peu de temps, il s'enrichit, spéculait, rachetait toutes les denrées qu'il marchandait à bas prix, puis les revendait chères, très chères. Nos jeunes, bien qu'ils travaillaient durement chaque jour, ne pouvaient se nourrir convenablement. Les Calpullecs prévenaient sans cesse l'homme avide de richesses, mais il n'en tenait compte leur disant : J'ai le droit et partait en riant. Lui l'homme maigre à sa venue était devenu gras, même son lama ne pouvait plus le porter tellement il était devenu obèse. Sa bourse aussi était devenue obèse, tous les quatchlis amassés en peu de temps....

De nouveau le vieil homme soupira, pris un peu d'eau et reprit son récit.....

Nos Maceuallis, nos Toltecas avaient pour habitude de mettre les fruits de leurs labeurs à bas prix, ainsi, tout le monde y trouvait son compte, mais depuis que cet homme prenait sur le marché sans penser aux autres, le marché finit par se vider, les gens ne venaient plus... hoooo bien des tavernes ont essayé de mettre les victuailles, mais certains jeunes n'y venaient pas et finissaient par mourir de faim, d'autres partaient s'installer dans d'autres clans. Le clan se vidait petit à petit de ses gens, mais l'homme avide de richesses riait tellement il avait amassé tant de richesses, de victuailles : Vous pouvez tous partir disait-il en riant, j'ai assez pour continuer à vivre, les marchands ambulants me vendront toujours. Il était tellement imbu de sa personne, qu'il ne se rendit pas compte qu'il avait ruiné le clan. Puis un jour, alors qu'il ne restait plus personne dans le clan, il sortit de sa hutte, se trainant lamentablement. Il était devenu énorme mon fils, je te dis énorme!!! Il avait encore dans ses mains de la viande qu'il arrachait à pleines dents, mais une bouchée de trop lui fut fatale, il devint rouge, violet puis explosa, comme je te dis mon fils, explosa.

- Mais où étais-tu pour l'avoir vu ?

- C'est simple, j'étais parti comme tous , mais j'avais laissé des choses dans ma hutte et était revenu les chercher et ce jour là, j'ai vu. Hooo j'ai bien essayé de rappeler mes frères pour qui reviennent, mais ils n'ont jamais voulu, disant que ce clan était maudit, que s'ils revenaient, un autre homme recommencerait. Moi j'aimais ce clan, le clan de ma naissance, je suis reparti chercher femme, enfants, mais ils ne voulurent me suivre. Depuis je vis ici, me nourrisant de mes quelques haricots...


Selon nos traditions ancestrales et pour continuer dans celles guerrières, d'indépendance, de liberté et de conquête qui ont depuis toujours guidé notre Peuple voici le Codex Cuauhtèque :

Citation:
[quote=Vanille]Codex Cuauhtèque

. En souvenir des échanges avec les tribus barbares nous ayant permis de rendre hommage comme il se devait à Huilzilopochtli nous prônons le libre commerce ce qui implique : pas de grille de prix, pas de limitations du nombre des achats et ventes, spéculation autorisée mais ...
cette liberté de commerce doit profiter au Clan dans le cas contraire et si des actions excessives d'un individu ou d'un groupe d'individus dans ce domaine ou dans un autre mettaient en péril la survie du Clan, un Conseil des Anciens au sein de ce clan pourrait se réunir afin de statuer sur leur sort dans le but soit de les mettre en procès ou de les bannier du clan.
dans le même état d'esprit nous prônons la liberté du travail (pas de grille de salaire) .

. Selon et en accord avec nos coutumes guerrières qui disent qu'un aztèque ne peut échapper à la guerre. dès sa naissance déjà un discours rituel explique au nouveau-né qu'il est sur cette terre pour souffrir et se battre pour la gloire de son Clan et de sa Province, son cordon ombilical enroulé autour d’un bouclier miniature devant être enterré par un guerrier de son Clan sur le prochain champs de bataille nous prônons la liberté de chasser (combats sur les noeuds) sur notre Province aux guerriers cuauhtèques reconnus et pour les guerriers non cuauhtèques issus et reconnus de Provinces alliées si celles-ci en acceptent la réciprocité.

. En souvenir de Coatlicue, de Coyolxauhqui et ses frères les Centzon Huilznaua qui nous ont enseigné à juste titre le défiance envers les étrangers nous confirmons que pour se présenter et occuper un poste aussi bien dans les clans que dans la Province il faudra être né Aztèque ou de l'être devenu depuis au moins trois mois et/ou avoir prouvé son dévouement à son clan et à la Province.

. La Parole Tlatoanique sur les révoltes claniques continuera à être appliquée.
Si un calpullec engendre la défiance au sein de son clan, un membre du clan peut prendre sa place.
Tout individu reconnu ayant échoué sera immédiatement fait prisonnier par les conscrits et envoyé au tribunal, les dieux ne l'ayant pas soutenu.
Si la révolte réussit, c'est que Tezcatlipoca "Celui qui voit tout" soutient le
rebelle.
Il ne pourra être poursuivi à condition de faire dans les vingt-quatre heures sa soumission au Tlatoani et se soumettre à tous ses ordres y compris la démission.
S' il ne se soumet pas, il sera considéré comme pillard et justiciable.

. Chaque clan pourra avoir ses lois propres tant qu'elles resteront dans l'esprit du Codex Cuauhtèque et pourront y être ajoutées comme telles.

. Ordre des guerriers-colibris
Cet Ordre Cuauhtèque sera créé afin de veiller à l'application de notre Codex partout où il s'implantera.

[/quote]


Citation:
Citation:
Moi, Vanille Tlatoani de Cuauhtochco , en ce jour fait connaître et entendre à tout le peuple de la Province qu'en tant que Tlatoani et par ce fait le plus haut dignitaire religieux de Cauhtochco et en accord avec nos origines et notre arrivée ici-même je reconnais Huitzilopochtli comme dieu tribal (principal) de Cuauhtochco. Chaque clan restant libre de choisir son Dieu tribal.

Seuls les prêtes ayant suivi leur enseignement et/ou eu la reconnaissance du Grand Temple Aztèque pourront exercer en notre Province et pratiquer rites et cérémonies officielles en l'honneur du Dieu ou des Dieux qu'ils auront choisi d'honorer.


Citation:
Moi, Vanille Tlatoani de Cuauhtochco , en ce jour fait connaître et entendre à tout le peuple de la Province, qu'en tant que Tlatoani et par ce fait le plus haut dignitaire militaire, élaboré par notre Tecuhtli et applicable à compter de ce jour à notre Province :

l
Citation:
e Codex Cuauhtèque des Armées

Charte et obligation des guerriers de la Province de Cuauhtochco

Le Tlatoani à tout pouvoir envers l’armée de son peuple, lui seul prend décision, aidé par le Tecuhtli et l’Intendant aux Armées.

Principe d’engagement dans l’Armée de la Province:

L’Armée de la Province, sera une armée basée sur la loyauté et respect de chaque guerrier, chacun respectant ses supérieurs, une fois engagé, aucun ne pourra quitter les rangs et devra suivre les consignes.

Formations et grades :

Une formation sera faite par des instructeurs, ses formations seront prises en compte et ainsi que le dévouement par la personne pour sa province et pourra être nommé à différents grades.

Les grades :

macehualtin
telpochyahque

souris

ocelomeh (guerrier–jaguar)
tlacochacatl (guerriers-flèches)
quauhtin (guerrier aigle)

ocelotl yaotl (chevalier-jaguar)
mitl yaotl (chevalier-flèche)
cuauhtli yaotl (chevalier-aigle)

Chef de la Police
Intendant aux Armées
Tecuhtli


Les nominations et obligations :

macehualtinguerriers destinés en premier-lieu à protéger les clans seront sous les ordres d'un Telpochyaque
devront répondre présents en cas de menace sur la Province.
Après formation, ils pourront :
-prétendre au titre de Telpochyaque et devenir responsable des guerriers de leur clan
-devenir guerriers de la Province ( guerrier-jaguar guerrier-aigle ou guerrier-flèche ) après s'être illustrés au combat et montrés leur présence et loyauté envers leur clan et la province.

Les souris :
Espions qui rendront compte au Tlatoani, Tecuhtli et éventuellement aux Yaotl
la Province prendra en charge leurs déplacements et suivant les informations récoltées, une solde leur sera versée.
Ils seront nommés après avoir prouver leur vraie loyauté envers la Province. Leurs noms ne seront pas divulgués et ils seront tenus de garder le secret sur toutes informations et n'en référer qu’aux responsables de l’armée. En cas de non respect de cela, ils pourront être sacrifier ainsi que ceux qui dévoileraient leur identité les mettant ainsi en danger.

Les quauhtin (guerriers-aigles) seront dirigés par un cuauhtli yaotl (chevalier-aigle)
éclaireurs et messagers

Les tlacochacatl (guerriers-flèches) seront dirigés par un mitl yaotl (chevalier-flèche)
guerriers des opérations militaires ponctuelles

Les ocelomeh (guerriers-jaguars) seront dirigés par un ocelotl yaotl (chevalier-jaguar)
guerriers des campagnes militaires

Les nominations suivantes se feront après décision des hauts-responsables concernés :

- Les macehualtins seront d’office nommés une fois serment apporté , les accès aux remparts lui seront donnés.

- Les telpochyaques seront nommés après formation par le chef de son clan.

- Pour prétendre au grade supérieur ocelomeh (guerrier–jaguar) tlacochacatl (guerriers-flèches) quauhtin (guerrier aigle) il faudra avoir servi l’armée pendant 2 mois minimum, ensuite sera prise en compte leur motivation et fidélité.

- Pour les ocelotl yaotl (chevalier-jaguar) mitl yaotl (chevalier-flèche) cuauhtli yaotl (chevalier-aigle) leur nomination sera prise en rapport de leur travail et fidélité au sein de la province et devrons avoir au minimum 4 mois de service

Les guerriers instructeurs de la Province seront choisis par les guerriers aigle jaguars et flèches. Ils devront rendre rapport de leurs effectifs et former les plus jeunes au maniement des armes.

Les ocelotl yaotl (chevalier-jaguar) mitl yaotl (chevalier-flèche) cuauhtli yaotl (chevalier-aigle)seront anoblis et devront se soumettre en temps de guerre au service de la province, aucune absence ne sera tolérée, ils pourront se voir mis en procès et/ou sacrifiés au temple par les prêtres.

Les ocelotl yaotl (chevalier-jaguar) mitl yaotl (chevalier-flèche) cuauhtli yaotl (chevalier-aigle)participeront aux conseils de guerre.

Le Tecuhtli dirige toute les armées en temps de guerre et donne son accord pour la création d’une armée.

L’intendant au arméex s’occupe de gérer les salaires et denrées, armes de la province et de les distribuer aux armées ou otomis, s’occupe aussi des mandats des lances ou groupes armés.

Le chef de la police travaillera en étroite collaboration avec les dirigeant de l’armée.

Tout grade se verra porter les couleurs du à son rang en temps de guerre.

Recrutement et serment:

Toute personne souhaitant rejoindre l’armée devra en faire la demande au Tecuhtli, une fois des telpochyahques nommés dans les clans , ils devront faire leur demande à celui-ci, une forteresse sera mise en place dans chaque clan de la province, qui lui-même fera enquête sur la personne, cette dite personne sera alors nommé macehualtin et devra rejoindre la forteresse et faire ses preuves de fidélité envers sa province.

Il lui faudra une fois nommé prêter serment au temple, il devra s’agenouiller et honorer le dieu de la guerre Huilzilopochtli et son Tatloani et faire offrande. Le serment fait, il devra se soumettre au principe de l’armée et devra devoir et fidélité.

Son affectation suivra ensuite, il restera au service de son clan et pourra être appelé à tout moment en cas de troubles. Il devra être disponible dans les 24h suivant l’appel lancé par ses supérieurs.

Seuls les hommes ou femmes nés aztèques pourront être guerriers de la Province et rejoindre la communauté de la grande armée des aztèques. Les étrangers devront prouver leur fidélité et vivre selon nos coutumes et lois pendant 3 mois et/ou faire leurs preuves envers la province, toute autre demande sera refusée.

Les refus des ordres reçus et les trahisons seront traduites en procès, les peines seront sévères, nul ne peut trahir notre dieu Huilzilopochtli.

Les formations :

Des formations différentes seront mises en place dans la forteresse. Le guerriers devront venir une fois par semaine suivre ses formations diverses (les différentes armes, maniement de celle-ci, apprendre les principes de guerres.. prières et offrandes)

Conflits et guerres, défense du calpulli :

Lors d’un conflit ou guerre, ou demande de défense du calpulli, les guerriers devront rejoindre leur forteresse et se plier aux ordres de leurs supérieurs, devront laisser champs et échoppe. Une fois ordre donné, ils seront pris en charge par la province qui leur fournira nourriture et argent. En guerre, ils seront équipés par la Province si ceux-ci manquent d’armes et de défense (bâtons et boucliers, les massues ou haches seront réservées au corps d’élite et aux plus méritants).

Les ordres seront donnés par le Tatloani ou le Tecuhtli , sans aucun ordre de leur part aucun mouvement ne sera exécuté et tous resteront en attente.

Création d’une armée :

La demande de création d’une armée par un guerrier cuaujhtèque devra être faite au Tatloani, après acceptation, celle-ci pourra être constituée et sera alors prise en charge par la Province et se soumettra aux règles de l’armée de la province.

Chaque armée de la Province aura un étendard portant L'insigne d’un aigle prêt à fondre sur un oiseau. Cet étendard fera savoir que cette armée est au service de la Province.

Les exceptions seront faite pour les otomies (armées indépendantes).
Celles-ci pourront être constituées mais ne seront pas financées par la Province et devront faire leur demande au Tatloani présentant leur charte et obligations et respecter les lois en vigueur sur le sol de la Province.
Les otomies seront alors indépendantes et libres de tout mouvement dans la province.
Les otomies qui se mettront au service de la Province en temps de guerre seront alors aider par celle-ci sous certaines conditions.
Seront considérées toutes Otomies comme mercenaires et pourront être dissoutes par le Tecuhtli en cas de non respect des règles ou attaque de la Province ou d’un clan sans accord.

Les guerriers engagés dans l’armée de la Province et qui veulent rejoindre une armée d’otomies seront dans l’obligation dans référer à leur supérieur.

En temps de paix les guerriers pourront continuer leurs activités au sein de leur clan.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Fév - 09:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alliance Dawn of Kings Index du Forum -> NK -> clan d'acatic -> Bienvenue Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com